X
Brochure PPA DIGITAL
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Une question ?
PPA DIGITAL vous recontacte
Être recontacté
Mardi 24 mai 2022
PPA DIGITAL vous accueille pour ses Portes Ouvertes Digitales
Je m'inscris

Samuel Westberg (CEO LaSource) : « Le digital : un environnement qui va continuer de croître »

Actualité publiée le 30 mars 2022

L’univers du digital est en constante évolution, il est important pour nos étudiants de rester en veille active sur le secteur & ses tendances. Samuel Westberg, CEO LaSource, revient pour nous sur les métiers du digital, les NFT, le Web 3.0 et donne ses conseils aux étudiants pour réussir dans le secteur.

Samuel Westberg

  • Bonjour Samuel, merci de répondre à nos questions, peux-tu te présenter en quelques mots pour nos étudiants ?

Bonjour à tous, je suis Samuel, passionné de sport et d’entreprenariat. Après un stage de fin d’étude au Paris FC, j’ai commencé mon aventure dans le milieu des startups. Un peu plus de 10 ans plus tard, j’ai créé mon agence LaSource avec mes deux co-fondateurs David Gonçalves et Jean-Baptiste Alliot. Nous sommes spécialisés dans l’accélération des startups sur le marché Européen. A date, nous avons trois startups : LiveLike dont je suis également cofondateur, Greenfly et Slate.

  • Quel regard portes-tu aujourd’hui sur les métiers du digital ?

Il y a une super diversité de rôles dans le digital qui laisse la place à beaucoup de types de profils. Je ne connaissais pas ces rôles à mon époque étudiante mais que ça soit sur de la partie développement, produit, projet, customer, vente, recrutement etc… Il y a une énorme variété de besoins et compétences pour conduire une stratégie digitale côté organisationnel ou de l’autre côté qui est celui que je connais le mieux, celui des startups. En tout cas c’est un milieu passionnant et au vue de l’augmentation permanente du temps passé sur les écrans par les nouvelles générations, c’est un environnement qui va continuer de croître!

  • On parle beaucoup aujourd’hui de Web 3.0, si tu devais donner une définition simple de ce phénomène ? 

C’est très compliqué de donner une définition simple… mais pour résumer en des mots simples, je dirai que c’est la création d’une économie alternative digitale décentralisée.

  • NFT : penses-tu que l’on entre actuellement dans une nouvelle ère ?

Je ne sais pas si on peut appeler ça une nouvelle ère. Je viens de la VR et je suis très au fait de ces tendances qui sont marketées pour pousser la croissance d’une industrie en ne mesurant pas toute la longueur du chemin à parcourir et certaines potentielles failles. Je pense que les NFT, les Fungible Tokens etc… ont un énorme potentiel et vont indéniablement être une nouvelle opportunité de croissance pour beaucoup d’organisations. Par contre, au delà du potentiel de la technologie, il va falloir du temps, beaucoup d’erreurs, de bonnes stratégies et l’acceptation généralisée des utilisateurs avant d’en faire une tendance mainstream. Internet a mis du temps, le web 3.0 va en mettre également, et je pense que plus qu’une révolution, ça va être une corde supplémentaire à exploiter digitalement.

  • Quelles sont selon toi les qualités requises pour travailler dans le monde du digital ?

Je pense que la compréhension de ce que l’audience consomme est importante. Et pour les générations d’étudiants, réfléchir à quelles sont leurs propres consommations et celles de leur entourage. Pas se dire je consomme Instagram mais réfléchir à ce qui fait que je reviens toujours à Instagram : le format des vidéos, les notifications, la peur de rater quelque chose, etc… Je recommande d’ailleurs le film « Derrière nos écrans de fumée » qui explique très bien comment les réseaux sociaux ont travaillé l’emprise qu’ils ont désormais sur une grande partie de la société. Au-delà du jugement de valeur, la méthodologie est super intéressante.

Et ensuite, je dirai que la volonté d’améliorer et augmenter les possibilités autour de nous est essentiel. Que ça soit pour faciliter une inscription pour une Fédération sportive d’une part pour l’utilisateur lambda ou s’assurer de la pérennité d’une audience pour une Ligue ou un club sportif, les sujets sont vastes et infinis grâce au digital !

  • Quel(s) conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaitent réussir dans le domaine du digital ?

Quand j’étais étudiant, je rêvais de travailler pour une grosse organisation dans le domaine du sport. Mais pour apprendre et comprendre le digital, je suggérerai de réfléchir à l’opportunité de se positionner côté startup ou petite structure pour apprendre énormément dans ses premières années professionnelles. Et naturellement, réussir dans le domaine du digital nécessite beaucoup de travail car c’est un milieu très concurrentiel et très prisé.

L’univers du digital vous passionne ? Découvrez nos formations ici 

200