X
Brochure PPA DIGITAL
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Une question ?
PPA DIGITAL vous recontacte
Être recontacté
Mardi 24 mai 2022
PPA DIGITAL vous accueille pour ses Portes Ouvertes Digitales
Je m'inscris

Qu’est-ce que la gestion de crise en entreprise ?

Actualité publiée le 10 mai 2022

Les entreprises se dotent d’un plan de gestion de crise. Ce document détermine les situations critiques pour la structure, leurs impacts commerciaux et leurs conséquences sur l’image de marque de la structure. Comment prendre en main ces stratégies au sein d’une entreprise digitale ?

Gestion de crise

Gestion de crise en entreprise : prévoir un plan d’action

Lorsque les professionnels d’une société doivent prendre en main une situation de gestion de crise, ils opèrent de concert, en se recentrant sur les valeurs de leur entreprise, en privilégiant une communication ferme et transparente et en réaffirmant leur présence sur le terrain.

Traditionnellement, les stratégies et les plans de gestion de crise sont appliqués dans les situations suivantes :

– Grève des employés.

– Scandales politiques, économiques, environnementaux.

– Chaîne de distribution défectueuse nécessitant le rappel des produits, etc.

La transition numérique de l’économie et la digitalisation des entreprises sont venues bouleverser les pratiques de la gestion de crise.

Gestion de crise : bien comprendre le digital

Désormais, les crises que vivent les entreprises se déroulent majoritairement dans la sphère du digital. Badd Buzz ou shitstorms sur les réseaux sociaux peuvent cristalliser des situations que les sociétés cherchent absolument à éviter. Les professionnels du marketing et de la communication digitale sont ainsi formés à prendre en main des situations de gestion de crise qui se déroulent sur le net.

L’avantage du flux continu d’échanges en ligne sur les réseaux sociaux permet d’être constamment présent dans l’esprit des consommateurs. Les experts de la gestion de crise savent à ce titre analyser les posts et anticiper les éventuelles situations à risques. Ils utilisent alors les canaux du web à leur disposition afin de réorienter la crise, en proposant des interventions qui respectent les codes de la communication numérique.

Entreprise dans le digital : spécificités de la gestion de crise

Une entreprise digitale est une structure qui a entamé et mené à bien sa transition numérique. Elle a donc recours au quotidien aux nouvelles technologies et aux outils du web. Très avantageux pour l’accroissement des performances de travail, les instruments du digital peuvent parfois plonger les sociétés dans des situations de crise.

À titre d’exemple, que peuvent faire les professionnels de la gestion de crise d’une entreprise digitale si les serveurs de Facebook plantent subitement ? Dans ces situations, les sociétés peuvent avoir de très grosses difficultés à joindre leurs clients, à vendre, voire à assurer une présence en ligne qui génère pour elle des revenus.

Fortes des précédents contextes de crise, les entreprises digitales ont désormais mis en place des protocoles leur permettant de réagir efficacement dans ces situations :

– Des solutions de rechange sont toujours disponibles : si Facebook est inutilisable, les structures peuvent utiliser d’autres réseaux sociaux ou des workplaces dédiées.

– Les données des entreprises sont stockées et de manière externalisée et les sauvegardes effectuées régulièrement par leur technicien informatique prestataire.

– Les entreprises savent utiliser des réseaux décentrés et maintenir un niveau d’échanges suffisants pour assurer une présence minimale.

Afin de tout apprendre de la gestion de crise dans le monde du digital, les professionnels suivent des formations spécialisées et de haut niveau technique. PPA Digital propose à ce titre des cursus complets, du bachelor au mastère, permettent de développer toutes les compétences nécessaires à la prise en main de situations critiques.

Les techniques de la gestion de crise évoluent afin de rester en cohérence avec les nouveaux modes de travail. Savoir gérer les situations à risque d’une entreprise qui a pleinement intégré le digital est devenu un incontournable.

Cours à distance : comment bien travailler ?

Actualité publiée le

Flexibles et de haut niveau, les cursus en ligne se sont multipliés. Certaines grandes écoles proposent à ce titre des programmes de formation dont le niveau académique est le même que le contenu de leurs cours en présentiel. Mais comment bien travailler et réussir ses examens quand on suit une formation à distance ?

 

 Cours Online

 

Cours à distance : s’imposer un cadre strict

 

Suivre des cours par correspondance et en ligne est une excellente solution pour bénéficier d’un rythme flexible et de réussir à atteindre ses objectifs. Or, travailler seul peut parfois s’avérer difficile : manque de motivation, difficulté à comprendre le contenu des modules, etc. L’essentiel quand on suit des cours à distance, c’est de définir des méthodes de travail et de s’y tenir.

 

Pour y parvenir, aménagez-vous un espace de travail qui restera le même tout au long de vos études. Créez une zone agréable mais propice à la concentration : loin du bruit ambiant et bien décorée. Pensez à votre confort d’apprentissage et organisez les étagères et les tiroirs de la manière qui vous convient le mieux (manuels en haut et fournitures dans le tiroir du bureau par exemple).

 

Pensez à gérer vos apprentissages en planifiant vos cours à distance. Sachez que de créer une bonne routine décuple les capacités de mémorisation. À ce titre, organisez votre quotidien avec des horaires précis, et ce, en fonction de votre rythme personnel. Fixez le suivi des cours aux moments de la journée où vous vous savez le plus performant. N’oubliez pas d’intégrer à votre calendrier des jours de pause (week-end, par exemple), afin de vous détendre et de vous reposer.

 

Comptez sur une bonne école pour réussir vos cours à distance

 

Les établissements premium qui proposent des cours à distance ont parfaitement conscients des difficultés que rencontrent les étudiants de leurs cursus online. Afin de pouvoir proposer un contenu de formation qui bénéficie du même taux de réussite que leurs cours en présentiel, les bonnes écoles accompagnent leurs étudiants en ligne.

 

En règle générale, les élèves qui suivent des cours à distance ont un tuteur vers qui ils peuvent se tourner en cas de difficultés de compréhension ou de besoins spécifiques. Ils ont aussi accès à un environnement numérique de travail, où ils peuvent échanger avec les autres participants aux formations online ou même avec des étudiants qui suivent les cours en présentiel. Cette plateforme permet aussi d’échanger avec les professeurs, qui répondent ainsi à toutes les questions de leurs élèves par correspondance.

 

En intégrant le programme online de PPA Digital, les étudiants bénéficient de l’encadrement d’exception de l’établissement. Services des élèves, cours en ligne et alternance leur sont ouverts et ils peuvent entrer aisément en contact avec les enseignants et les équipes de l’établissement.

 

Suivre des cours à distance est une excellente formule pour réussir ses études de haut niveau. Il faut néanmoins que le cursus soit proposé par une bonne école : qu’il bénéficie de sa qualité pédagogique et de son accompagnement.

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans le e-business

Actualité publiée le 3 mai 2022

Le e-business et tout ce qu’il regroupe (marketing digital, e-commerce, marketing d’influence, processus de travail en ligne, etc.) est un secteur en pleine expansion. Générateur de hauts revenus et pourvoyeur de nombreux emplois, pourquoi se lancer dans le e-business et que faut-il savoir ?

E-commerce

Pourquoi se lancer dans le e-business ?

 

Le e-business est le nouveau secteur où faire des affaires sur le web est possible. Avec le développement des nouvelles technologies, les modes de consommation se sont transformés et se sont radicalement positionnés sur le web.

 

Par exemple, l’essor du e-commerce est très parlant : la FEVAD indique que les plateformes de vente en ligne se sont multipliées par dix en dix ans. La croissance du secteur pourrait ainsi atteindre + 10.4 % d’ici 2024. Rien qu’en 2018, quelque 108 milliards de dollars ont été dépensés dans le e-commerce.

 

Mais le e-business englobe bien plus que e e-commerce : marketing d’affiliation, blogging, services online, etc. Il regroupe en réalité toutes les activités commerciales et génératrices de revenus sur le web. En effet, e-business (pour electronic business), couvre toutes les formes des technologies numériques utilisées pour rendre les processus de vente plus optimisés et efficaces.

 

Se lancer dans le e-business : comprendre ses caractéristiques

 

Ainsi, le e-business regroupe les technologies numériques de l’information, la communication et la transaction. Par exemple :

– L’achat électronique.

– Les e-shop et autres plateformes de vente en ligne.

– Les marketplaces.

– Les communautés en lignes.

– Les entreprises digitales.

 

Une grande partie des activités du e-business requièrent de bien comprendre la valeur du big data et ses enjeux sur le marché. Les professionnels du e-business sont ainsi formés aux méthodes de collecte de l’information et du traitement des données. Ils savent traduire ces datas en un produit fini qui correspond aux attentes des consommateurs.

 

Le e-business est donc un marché spécifique, avec ses caractéristiques propres, qu’il faut impérativement comprendre et maîtriser pour se lancer. À titre d’exemple, mieux vaut savoir quel poste et quel emploi on souhaite exercer au sein du e-business afin de choisir la bonne voie universitaire : stratégie commerciale, conseil en développement, transition digitale des entreprises, marketing,  etc.

 

Développer des compétences propices pour se lancer dans le e-business

 

Afin de se lancer dans le e-business avec succès, il faut donc être en mesure d’aborder le secteur sereinement. Pour y parvenir, l’idéal est de se construire un solide socle de connaissances spécialisées dans le marketing et le e-business et d’avoir un minimum d’expérience sur le terrain. C’est pour cette raison que les professionnels du e-business suivent généralement une formation post-bac de haut niveau universitaire selon la modalité de l’apprentissage en alternance.

 

Désireuse de garantir à ses étudiants de réussir leur insertion et leur carrière professionnelle, PPA Digital leur offre ce type de cursus. Les formations de l’établissement bénéficient de la pédagogie premium de l’école et ses élèves peuvent suivre des stages professionnalisants dans les plus grandes entreprises du secteur.

 

Se lancer dans le e-business est un choix très judicieux à condition d’y être suffisamment préparé.

Charles Eudes (Chef de projet Social Media – PSG) : « Pour être un bon C.M il faut se tenir informé de l’actualité, être réactif et créatif »

Actualité publiée le

 Le monde du digital est en constante évolution, de nouveaux métiers ont fait leur apparition comme celui de Community Manager. PPA Digital forme à l’ensemble de ces nouveaux métiers grâce à ses formations online et en alternance. Focus sur le métier de community manager avec Charles Eudes, chef de projet social media au PSG.  

 

Community manager

 

Bonjour Charles, merci de répondre à nos questions, peux-tu te présenter en quelques mots pour nos étudiants ?

 

J’ai débuté mon aventure au Paris Saint-Germain en tant qu’assistant Community Manager, puis Community Manager pour ensuite devenir Chef de Projet Social Media, fonctions que j’occupe actuellement. Avant cela, j’ai eu la chance de pouvoir me former au sein du Paris FC, service communication, et également dans une agence d’image pour sportifs de haut niveau.

Actuellement, mes missions consistent d’une part à animer les réseaux sociaux du club, mais également d’opérer sur tout ce qui gravite autour de notre activité sur les plateformes sociales. Le travail de l’ombre, d’une certaine façon, un côté plus « stratégique ». Cela va de la préparation des plannings de publications, en passant par la collaboration avec les différents départements du club (merchandising, billetterie etc.), nos partenaires ou encore nos prestataires, sur des sujets divers.

 

Quelles sont les qualités d’un bon Community Manager ?



Les qualités d’un bon Community Manager résident dans sa faculté à se tenir informé de l’actualité, être réactif, créatif. Être attentif à tout ce qui se passe, sur les réseaux et en dehors. La veille est constante, les réseaux sociaux évoluent jour après jour.

Il faut aussi faire preuve de disponibilité et maîtriser de nombreux outils, tout cela dans le but de produire le travail le plus qualitatif possible.

 

A quoi ressemble une journée-type d’un Community Manager du PSG ?



Il n’y a jamais de « journée-type », et c’est cela qui est plaisant dans ce métier, aucune semaine ne se ressemble. Mais dans l’idée, il s’agit de préparer les différentes publications de la journée, aller sur le terrain pour capter du contenu. Échanger avec les collaborateurs, anticiper les futures échéances. Et bien sûr, le coeur du métier, diffuser des contenus ! Relayer des articles, publier des photos, des vidéos, sur l’ensemble de nos plateformes. Et aussi, analyser les performances de nos publications, très important !

 

Quelles évolutions à venir pour le métier ?



Comme évoqué précédemment, on parle d’un domaine en constante évolution, c’est un vrai métier de l’information. Comprendre les plateformes, maîtriser l’ensemble des fonctionnalités de chacune d’entre elle, le véritable enjeu pour moi, se trouve là. Être au fait des avancées technologiques, pour toujours apporter une meilleure expérience et accroître la proximité entre le club et nos supporters/followers.

Le Community Manager est un vrai couteau suisse, c’est de cette force qu’il arrivera à mieux appréhender les futures évolutions. Qu’il s’agisse de nouvelles plateformes, de nouvelles façons de communiquer, de nouveaux outils. Tout cela pour devenir de véritables spécialistes du Social Media, au delà de l’animation de ces mêmes réseaux.

 

Quel est ton avis sur l’essor de TikTok ? A quoi doit-on s’attendre dans les années à venir ?

 

L’essor de TikTok est tout simplement bluffant, sur ces dernières années. C’est un réseau où la veille justement, est un enjeu majeur. La créativité se renouvelle sans cesse. La viralité des contenus sur cette plateforme est absolument impressionnante.

C’est un réseau ultra-divertissant, et un vrai plus, il permet de communiquer différemment que sur les réseaux traditionnels.

Les fonctionnalités évoluent quotidiennement, il est certain que la présence de TikTok dans le paysage des réseaux sociaux s’intensifiera dans les années à venir. Il n’est pas exclu également que de nouveaux réseaux fassent leur apparition. Que nous réserve l’avenir ?

 

Ton conseil pour les étudiants qui souhaitent devenir community manager ?



Développer son sens de la créativité et rester en veille sur l’actualité, sur les nouvelles fonctionnalités. Être curieux, chercher à en savoir un maximum sur les principaux réseaux sociaux. Qualités rédactionnelles et bonne orthographe sont de mise !

Le plus formateur reste de pratiquer, bien évidemment lors des stages mais également sur ses comptes personnels.

Pourquoi se former en ligne au marketing digital ?

Actualité publiée le 2 mai 2022

 Se former au marketing digital devient une priorité pour de nombreux étudiants qui souhaitent travailler dans le e-commerce ou la communication digitale. Il en va de même pour les professionnels en poste qui ont besoin de réactualiser leurs compétences. Alors, pourquoi choisir de se former en ligne ?

 

Marketing digital

 

Se former en ligne au marketing digital pour gagner en flexibilité

 

L’essor de l’Internet et le recours toujours plus croissant aux nouvelles technologies ont considérablement impacté nos modes de consommation. Les experts du marketing et du e-commerce le savent et cherchent à se former afin de répondre aux nouveaux besoins d’un public très large et hétéroclite.

 

Se former au marketing apparaît comme une priorité pour beaucoup d’entreprises, qui peuvent alors entamer une transition digitale sereine et efficace. De nombreuses directions d’entreprise constituent d’ailleurs des services digitaux spécialisés ou ont recours aux services de conseil d’un prestataire externe. Pour les particuliers, c’est un secteur pourvoyeur de nombreux emplois : référenceur web, trafic manager ou responsable webmarketing.

 

Les formations en ligne présentent l’avantage de la flexibilité, caractéristique qui convient parfaitement au secteur du digital, en constante mutation. C’est donc une excellente solution pour suivre une formation de haut niveau tout en aménageant sur-mesure son temps d’étude.

 

Il s’agit d’une formule d’apprentissage parfaitement adaptée aux professionnels qui souhaitent se reconvertir ou acquérir des compétences opérationnelles. C’est aussi le cas pour les étudiants qui veulent se dégager du temps et cumuler de l’expérience sur le terrain en parallèle. Idéalement, la formation online bénéficie du suivi de l’établissement : service pédagogique aisément joignable, organisation des examens (en ligne ou en présentiel), etc.

 

Se former en ligne marketing digital : un cursus de haut niveau

 

Les formations en ligne proposées par les établissements spécialisés en marketing digital bénéficient du même niveau pédagogique que leurs cursus en présentiel. Seules les modalités de suivi des cours changent : dans le cadre d’une formation online, ils sont accessibles via une plateforme et un espace étudiant sécurisé.

 

Il est important de vérifier le contenu pédagogique de la formation en ligne. Par exemple, l’obtention simultanée de certifications professionnelles comme Google Adds, Google Analytics ou Scrum est un véritable plus pour se construire un profil attractif aux yeux des recruteurs du secteur.

 

En aucun cas, les formations en ligne au marketing digital sont de moindre niveau qu’un cursus plus classique, bien au contraire. Cette formule d’apprentissage présente l’avantage d’être plus flexible et les enseignants qui en animent les cours restent à disposition des étudiants. Leurs élèves peuvent tout à fait les contacter et interagir en ligne avec les autres participants.

 

PPA Digital propose à ce titre plusieurs formations au marketing digital et au e-business en ligne de très haut niveau académique qui peuvent être suivies selon la modalité de l’apprentissage en alternance.

 

Pour être certain de choisir la bonne formation en ligne spécialisée en marketing digital, contrôlez que le diplôme sur lequel elle débouche soit reconnu par l’État.

Comment gérer sa e-réputation ?

Actualité publiée le 25 avril 2022

Les entreprises qui souhaitent se développer et rester compétitrice se doivent d’investir l’espace digital. À ce titre, leur réputation en ligne est devenue un élément essentiel de leur identité et de leur image de marque. Comment gérer efficacement les processus permettant de soigner sa e-réputation ?

 e-reputation

Soigner sa e-réputation : les enjeux pour les professionnels

 

On appelle e-réputation (ou e-notoriété) la perception d’une marque auprès de son public via les canaux du numérique. Avec l’essor et la démocratisation du web, l’internaute oriente fortement la renommée des sociétés. Apporter du soin à sa e-réputation, c’est tout simplement permettre à une entreprise de vivre et de se développer. En effet, la e-réputation fonctionne de manière très proche du bouche-à-oreille et peut générer des retombées très positives pour une structure professionnelle.

 

Les entreprises doivent donc impérativement soigner leur e-réputation afin d’acquérir l’adhésion de leur public et de convertir les internautes en véritables clients. Elles agissent donc sur les réseaux sociaux et développent un référencement de haut niveau sur les meilleurs moteurs de recherche. Pour y parvenir, les structures professionnelles commencent par construire une image de marque positive, en phase avec leur marché d’activité et les valeurs qu’elles souhaitent incarner.

 

Puis leurs équipes digitales surveillent la présence en ligne de l’entité, ainsi que la qualité de ses publications (contenu, nombre d’abonnés, taux de rebond, etc.). Le digital étant fluctuant, il peut arriver que les entreprises ne parviennent pas à contrôler tout à fait tous les éléments qui composent leur notoriété en ligne. Ainsi, ces mêmes professionnels du numérique mettent en place des plans de gestion de crise adaptés au monde du digital afin de savoir comment réagir en cas de tensions en ligne pour sauvegarder la notoriété de leur structure.

 

Qui est en charge de la e-réputation d’une société ?

 

La e-réputation regroupe toutes les interventions en ligne d’une entreprise : posts sur les réseaux sociaux, articles de blog, photographie sur Instagram ou même twits. Pour construire une véritable identité dans le monde virtuel, forte, cohérente et dynamique, il est important que toute une équipe d’experts du digital prennent en main les échanges de l’entreprise sur le net.

 

À ce titre, concourent à élaborer une e-réputation positive les community managers, les responsables SEO/ SEA, les directeurs du marketing et de la communication digitale, ainsi que les digital content managers. Tous ces experts du digital agissent quotidiennement sur les espaces en ligne pour faire vivre leur structure. En parallèle, ils assurent une veille constante du secteur afin d’assurer la meilleure e-notoriété possible à leur entreprise.

 

PPA Digital a donc souhaité répondre à un véritable besoin des entreprises : embaucher de jeunes collaborateurs formés aux leviers et aux contraintes du marketing digital qui démontrent d’une expérience professionnelle dès l’issue de leur cursus universitaire. C’est pour cette raison que ses formations bénéficient de sa pédagogie de très haut niveau académique et de la modalité de l’apprentissage en alternance.

 

Les entreprises ont donc véritablement besoin de s’entourer de jeunes collaborateurs formés aux techniques du web et du digital, capables de construire, suivre et assurer une bonne e-réputation à leur structure.

Quelles sont les spécificités de la gestion de projet web ?

Actualité publiée le

La gestion de projet web permet de débuter, suivre, administrer et revenir sur un projet qui a vocation à être publié en ligne. Quels en sont les enjeux et qui est en mesure de prendre en main les étapes de création d’un produit web ?

Projet web

La gestion de projet web, qu’est-ce que c’est ?

La gestion de projet web est une discipline technique qui vise à organiser un ensemble d’actions en vue de développer un produit en ligne. Il peut donc s’agir de la création d’un site web ou d’une application mobile.

La discipline croise diverses informations, données et opérations afin de proposer un projet fini dans le respect des délais et du budget défini entre l’agence de création et son client commanditaire. La gestion de projet web permet aussi d’accéder à tout un panel d’outils assurant la conformité légale et la qualité de fonctionnalité d’une plateforme en ligne.

En somme, la discipline emprunte une majorité de ses processus et de ses techniques à la gestion de projet traditionnelle. Or, les experts du secteur doivent impérativement tenir compte des spécificités du web afin de proposer des projets efficaces.

Gestion de projet web : une structure classique

Les experts de la direction de projet web travaillent donc en respectant un processus classique. À ce titre, ils commencent par rédiger un cahier des charges, qui tient compte des objectifs de leur commanditaire, de la faisabilité du projet, des moyens à leur disposition, du budget alloué, ainsi que des délais à respecter.

Grâce à ce document, les équipes de développement web ont accès à toutes les informations nécessaires afin de proposer un prototype de la plateforme. Si cette première proposition reçoit l’aval des supérieurs, les experts de la gestion de projet web peuvent lancer la phase de design.

Il s’agit d’une étape essentielle, et propre au développement des produits sur le web. Le design d’une application ou d’un site conditionne le plaisir de navigation que ressent l’utilisateur. Naturellement, la phase de développement informatique est spécifique à la gestion de projet web et doit permettre de déceler les points faibles qui représentent un risque de bug pour la plateforme.

Quelles sont les méthodes qui fonctionnent en gestion de projet web ?

Les professionnels de la gestion de projet web suivent des formations techniques leur permettant de maîtriser toutes les méthodes en vue de développer des produits sur le net. La plus connue est la méthode AGILE, qui peut être utilisée dans la gestion de tous les types de projets. Un bon responsable de projet web est tout à fait en mesure de l’adapter aux spécificités de son secteur d’activité. Quant à d’autres experts, ils préfèrent travailler selon la méthode Waterfall : le choix de la méthode de travail appartient à chaque directeur de projet web.

Ces experts du digital ont généralement suivi des formations universitaires complètes leur permettant de tout appréhender des techniques de la gestion de projet web. À titre d’exemple, le Mastère spécialisé en Marketing Digital de PPA Digital comprend plusieurs modules d’apprentissage : data-marketing, gestion et management de projet web ou encore maîtrise des langages informatiques. Ses étudiants sortants savent donc parfaitement maîtriser toutes les contraintes de la direction de projet en ligne dès l’issue de leur formation.

La gestion de projet web est une discipline qui s’expertise et se complexifie. Elle reflète en effet les récentes évolutions du digital et doit désormais être appréhendée grâce à une formation universitaire spécialisée.

Comment définir le marketing digital ?

Actualité publiée le 19 avril 2022

Le marketing digital, c’est un regroupement de diverses techniques qui permettent de développer son taux d’audience en ligne et par là même d’accroître considérablement ses ventes. Méthode révolutionnaire et parfaitement adaptée au web d’aujourd’hui, en quoi consiste la discipline et comment s’y former ?

Marketing digital

Principes de base du marketing digital

Techniquement, le marketing digital est une discipline qui a recours aux canaux numériques et digitaux afin de diffuser les campagnes de promotion d’un produit et/ou d’une marque. Pour y parvenir, le marketing digital utilise à la fois des méthodes du marketing classique et des procédés révolutionnaires, adaptés au digital contemporain. L’objectif est d’augmenter les visites sur une plateforme web, de développer la visibilité d’une marque ou encore d’accroître les ventes d’un produit.

Les méthodes de la discipline sont donc adaptées au canal de diffusion prédominant : Internet. L’ajustement des techniques traditionnelles du marketing au digital influe considérablement sur le format du contenu proposé par les professionnels : vidéos, textes, posts sur les réseaux sociaux, sites Internet, etc. Les initiatives comme l’affiliation à une newsletter, les stratégies de SMO ou encore la publicité en display (l’achat d’espaces-bannières sur les sites à forte audience) sont des opérations du marketing digital.

Marketing digital : des exemples pratiques

Le marketing digital est prédominant dans la sphère du web. De nombreuses opérations quotidiennes sont le fruit des stratégies de marketing digital des équipes de communication des entreprises.

Un exemple de mise en pratique, c’est le marketing d’influence. Très en vogue et puissant outil de promotion, cette branche du marketing digital a recours à l’intervention des personnalités du web afin de mettre en valeur un produit, promouvoir un événement ou contribuer à la construction d’une bonne image de marque. Pour aller plus loin, les concours en ligne susceptibles d’augmenter la visibilité et la sphère d’influence d’une entreprise sont des opérations qui s’intègrent à des campagnes de marketing digital de grande ampleur.

Le marketing digital : un secteur à succès ?

Ainsi, le marketing digital bénéficie d’un fort taux de réussite, car il propose du contenu très personnalisé, en phase avec les attentes des consommateurs d’aujourd’hui. La grande nouveauté du marketing digital, c’est ça : fidéliser les clients et mettre en place une relation constante avec lui.

Devenu incontournable pour une entreprise qui souhaite développer son activité ou rester compétitive dans son secteur, ce sont des techniques qui doivent être intégrées aux processus de travail des structures professionnelles (PME comme multinationales).

C’est pour cette raison qu’il faut se former aux leviers et aux méthodes de la discipline, idéalement en suivant un PGE au sein d’un établissement spécialisé dans le digital. PPA Digital propose à ce titre un Bachelor et un Mastère Marketing Digital et E-business qui bénéficient d’un excellent taux d’insertion professionnelle.

Se former au marketing digital pour faire carrière dans le secteur est un choix judicieux : le domaine est en pleine expansion et les professionnels formés à la discipline activement recherchés par les recruteurs du secteur.

Quels sont les différents types de business en ligne ?

Actualité publiée le

Le boom du business en ligne touche tous les secteurs d’activité possible : agro-alimentaire, vente, service, conseil, coaching, etc. Il n’a jamais semblé si aisé de faire du business en ligne. Or, c’est un secteur qui répond en réalité à des codes et des dynamiques spécifiques. Quels sont les différents business en ligne qui existent et comment se lancer à son tour ?

Business en ligne

Typologie non-exhaustive des différents types de business en ligne

Quotidiennement, de nouveaux types de business en ligne émergent. Néanmoins, il est possible de donner quelques exemples non-limitatifs des catégories qui marchent le mieux :

–  La vente de vêtements. Selon la FEVAD (la Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance), 54 % des internautes de France ont acheté une pièce de mode en ligne en 2021.

– Le dropshipping, qui consiste en une manière plus fluide de gérer les stocks, en mettant en contact un client et un distributeur.

– L’investissement sur les marchés boursiers. Le trading en ligne est une activité à haut risque, cependant de nombreuses plateformes d’investissement ouvrent aux particuliers désireux de se lancer dans l’aventure.

– Le blogging. En matière de e-business et de marketing digital, le blog est un outil de monétisation qui peut générer de hauts revenus.

– Le marketing affilié. Avec ce e-business, les professionnels gagnent une commission à chaque vente de produit ou de service passée via un réseau social, un podcast ou un blog.

– L’assistance virtuelle. Proposer un service d’assistance virtuelle est la prochaine niche du e-business en développement. Le nombre d’entrepreneurs est en hausse croissante, et l’assistant virtuel se positionne comme une aide précieuse pour augmenter sa force d’entreprenariat.

Comment connaître tous les différents types de business en ligne ?

Les experts du e-business qui exercent effectuent au quotidien une veille de leur secteur. Ils sont à l’affût des nouvelles tendances et des mouvements sur le net qui leur indiquent les prochains e-business qui vont émerger. Pour tout connaître des différents types de business en ligne, anticiper leurs leviers de développement ou comprendre les contraintes qui pèsent sur chaque secteur, il faut se former au plus haut niveau.

Il est donc vivement conseillé de suivre un cursus au sein d’un établissement d’enseignement spécialisé en marketing digital et e-business. Dans ce type d’écoles, il est possible d’accéder à une offre de formation complète, actualisée et de très haut niveau académique et technique. C’est le cas au sein de l’établissement PPA Digital, qui propose à la fois un Bachelor, un Mastère et des MBA spécialisés en marketing digital et e-business.

Pour réussir dans les différents business qui existent en ligne, il est important de cumuler de l’expérience professionnelle et donc de privilégier une formation en alternance.

Pourquoi faire un MBA en alternance ?

Actualité publiée le 14 avril 2022

 Le MBA (Master of Business Administration) est un titre universitaire qui sanctionne deux années de spécialisation. Accessible aux titulaires d’un bac +3 ou 4, c’est une formation qui suit une pédagogie spécifique, très axée sur l’acquisition de compétences opérationnelles. À ce titre, l’alternance est une modalité d’apprentissage propice au diplôme de MBA : quels en sont les avantages ?

 

MBA Alternance

 

Faire un MBA en alternance : obtenir un apport financier

 

La modalité de l’apprentissage en alternance, en plus de bénéficier de l’adhésion et de l’intérêt des professionnels du recrutement, est une excellente manière d’obtenir une aide financière dans la poursuite de ses études.

 

En effet, les alternants peuvent faire financer toute ou partie de leur formation par l’organisme d’accueil. C’est une très bonne solution pour accéder aux établissements d’enseignement spécialisés de haut niveau, qui peuvent parfois avoir des frais de scolarité élevés.

 

Les étudiants d’un MBA en alternance gagnent aussi un salaire leur permettant généralement de ne pas avoir besoin de travailler en parallèle de leur formation. Ils sont ainsi en mesure de se dédier pleinement à leur apprentissage technique universitaire.

 

MBA en alternance : une formule avantageuse

 

L’alternance est une modalité d’apprentissage particulièrement adaptée à l’acquisition des compétences techniques visées par un cycle de MBA. En effet, ces cursus ont hérité d’une pédagogie anglo-saxonne, orientée vers la collaboration des étudiants et la participation à des projets pratiques. Cette spécificité fait du MBA le titre d’études internationales le plus haut gradé dans le domaine de la gestion d’entreprise.

 

Traditionnellement, les MBA en alternance sont proposés par des établissements spécialisés dans le business, la gestion ou l’administration. Cependant, ce rythme d’études se développe désormais au sein des écoles spécialistes du digital. Il devient donc possible de suivre un MBA dans le marketing digital ou le e-business qui bénéficie de stages en immersion de niveau professionnel.

 

Les étudiants d’un MBA qui suivent un stage en alternance sont immergés dans le monde du travail. Ces sessions de stages sont alors propices à développer tout un panel de savoir-faire techniques et de savoir-être professionnels. Ils acquièrent par ce biais une vision réaliste et globale de leur futur métier et se construisent un carnet d’adresses très utile à une bonne insertion sur le marché du travail.

 

L’alternance : la clé de l’insertion professionnelle après un MBA

 

L’alternance est un critère de sélection aux yeux des chargés du recrutement. Les étudiants ayant opté pour un MBA qui se déroule selon ce rythme démontrent en effet d’une véritable expérience professionnelle dès l’issue de leurs études. Ils sont ainsi privilégiés par rapport à d’autres candidats, car ils savent déjà prendre en main un très grand nombre de missions opérationnelles.

 

L’école PPA Digital propose à ce titre un MBA spécialisé en Marketing Digital conçu pour répondre aux besoins des professionnels du secteur. Entre apprentissage en entreprise et travail collaboratif, les étudiants de la formation trouvent rapidement un emploi comme digital marketing officer, responsable e-réputation ou encore trafic manager.

 

Choisir l’alternance pour son MBA, c’est s’assurer de la qualité des enseignements qu’il comprend tout en bénéficiant d’un apprentissage propice à leur intégration sur le marché du travail.

 

200